Accueil » La durabilité environnementale » Programme OCS – 0 perte de plastique

Zéro microplastique dans l’environnement

Nous complétons le système OCS par la méthode 5S

Depuis de nombreuses années, NUDEC met en œuvre la méthode japonaise de nettoyage 5S afin de disposer en permanence de lieux de travail mieux organisés, mieux rangés et plus propres et d’obtenir ainsi une meilleure productivité et un meilleur environnement de travail. Conformément au programme OCS.

Un engagement de l’industrie :

Perte 0 de granulés

L’Operation Clean Sweep® (OCS) est une initiative mondiale de l’industrie du plastique visant à prévenir le rejet de particules de plastique dans l’environnement. Bien que le slogan du programme soit axé sur les granulés (pellets, granulés de plastique introduits dans le processus d’extrusion), il prend en compte tous les types de microplastiques (broyés, paillettes et même poussières) qui peuvent atteindre les cours d’eau par le biais du système d’égouts et se retrouver dans la mer.

En fonction de l’activité de chaque industrie, des particules de plastique seront générées (involontairement) à l’une ou l’autre étape de la chaîne de valeur du plastique, depuis sa fabrication, son stockage et son transport jusqu’à sa transformation et son recyclage ultérieur. La mise en œuvre du programme OCS doit donc être adaptée aux installations et aux processus de l’entreprise afin de minimiser la production et la dispersion de poussières et de particules de plastique.

En travaillant avec la méthode 5S, notre personnel avait déjà intériorisé des tâches telles que l’ordre et la propreté dans ses activités quotidiennes, de sorte que la mise en œuvre du système OCS à partir du début de l’année 2020 a été relativement simple. Malgré cela, des journées de sensibilisation à l’environnement ont été organisées, axées sur la perte de microplastiques,

qui est devenue l’un des objectifs prioritaires de l’organisation. Une première évaluation de la situation et des besoins de mise en conformité avec les procédures établies dans nos processus, qui font l’objet d’un suivi constant par le biais d’audits réguliers des déchets, a également été réalisée.

Notre implication et ses avantages

L’objectif ultime du programme de bonnes pratiques OCS est d’empêcher les particules de plastique de pénétrer dans l’environnement naturel, mais cet effort peut également contribuer à améliorer les relations avec les parties prenantes et les organisations de la communauté, qui attendent de l’industrie qu’elle réduise au minimum son empreinte écologique.

Chez NUDEC, nous avons assimilé les « décharges » de microplastiques à des décharges de déchets dangereux, dans le but d’agir avec diligence et efficacité dans toutes nos opérations contre l’émission de particules de plastique et de réduire au minimum les quantités rejetées dans l’environnement.

Nous pensons qu’en tant que membre de l’industrie du plastique et afin d’agir de manière responsable, nous devons travailler consciencieusement pour prévenir toute émission de microplastiques. C’est dans cette optique que nous avons adhéré au programme OCS, sensibilisé nos employés et apporté les améliorations nécessaires à nos équipements et installations.

Environnement

Réduire l’impact sur l’environnement aquatique en préservant la vie marine.

Réglementation

Garantir le respect des exigences légales, en évitant les infractions et les sanctions.

Sécurité

Prévenir les glissades et les chutes, en réduisant les coûts et en augmentant la motivation au travail.

Compétitivité

Contribuer au maintien de la propreté et de l’ordre dans les installations afin de garantir la qualité.

Alliances positives

Participer à des initiatives volontaires et collaboratives dans le secteur des plastiques.

Gestion des processus

Améliorer l’efficacité opérationnelle et la maîtrise des risques associés.

Optimisation

Maximiser l’utilisation de matières premières qui ne pénètrent pas dans l’environnement naturel.

Responsabilité sociale

Améliorer la réputation de notre organisation et de l’industrie du plastique.

Comment cette action contribue-t-elle aux ODD ?

Ces dernières années, et de plus en plus fréquemment, les chercheurs signalent que les oiseaux, les tortues et les poissons ingèrent une grande variété d’articles en plastique qui nuisent à leur santé ou causent leur mort.

La plupart de ces plastiques sont des produits de consommation usagés qui ont été jetés sans précaution. Certains de ces déchets sont des microplastiques qui se sont retrouvés dans la chaîne de déchets et dans les océans. Lorsqu’elles sont ingérées par les animaux, les particules de plastique peuvent être retenues dans leur tube digestif, entraînant une malnutrition ou une mort par inanition, et même se retrouver chez l’homme.

C’est l’une des raisons pour lesquelles des programmes d’action comme l’Opération Clean Sweep sont menés : il ne s’agit plus seulement d’une question esthétique, dans laquelle les microplastiques se trouvent sur les fonds marins, se mélangent au sable des plages ou forment des îlots de plastique dans les océans, mais ils affectent la faune et nous les ingérons par le biais de ce que nous mangeons, buvons et respirons.

Quel est l’impact sur notre santé ?

Toutes les conséquences de la présence de particules de plastique dans notre organisme sont encore à l’étude, car il semble actuellement impossible d’avoir une alimentation exempte de microplastiques et de leurs additifs (on en trouve dans le sel, la bière ou les fruits frais).

Des tests en laboratoire ont montré que les microplastiques causent des dommages aux cellules humaines, y compris des réactions allergiques et la mort cellulaire. Les particules de plastique, transformées en nanoplastiques (d’une taille inférieure au micron), circulent dans l’organisme par le sang, mais on ne sait pas encore si elles peuvent pénétrer dans des organes tels que les poumons ou le cerveau.

Entités qui soutiennent le programme Operation Clean Sweep®